2009-12-06

Jaimelesartistes.fr tombe au mains des anti-hadopis

Ce premier vrai post est tout à fait symbolique, même s'il ne se veux qu'un clin d'oeuil.

En mai dernier, j'ai publié sur AgoraVox "Jaimelesartistes.fr ou le mensonge institutionnel", violente critique du site, qui aurait couté plus de 50 K€. Et j'imagine que ce n'est qu'une petite partie de l'enveloppe, car il y a eu de la pub pour faire aller sur ce site, et la pub, ça coûte très cher.

Et bien, je suis heureux : comme la plupart des décideurs des sites web ne surfent jamais et ne connaissent rien que l'hypocrisie carriériste et la cupidité, les responsables au ministère n'ont pas voulu prêter attention à un avertissement / devis de moins de 15€, pensez-vous donc, eux qui dépensent en millions ... et hop, la redevance pour le nom de domaine n'ayant pas été payée, il est devenu disponible et un malicieux attentif, pour les même quelques euros, en a acquis les droits et redirige tout le trafic vers jaimelesartistes.info qui devait être un contre-site pré-existant, jouant sur le suffixe pour détourner un peu du trafic généré par la pub. Bon, ce n'est qu'une liste de liens d'une contre-propagande plutôt raisonnable, rien de bien méchant.

Mais l'info qui m'a fait hurler de rire, c'est que ce webmaster airait poussé la malice jusqu'à filtrer les IPs du ministère, pour leur demander d'en trouver une autre ... d'IP ! Celui qui voulait filtrer est lui-même filtré, quelle ironie.

Ce simple épisode est symptomatique, non seulement de l'incompétence d'un bon nombre des responsables de notre nation, mais surtout du dédain de toute la chaine des profiteurs pour la communauté, car ce site, toute cette com., des lois une institution, tous ces efforts, tout cet argent publique uniquement pour préserver les postes dorés de quelques directeurs de majors sont vraiment très éloignés de l'intérêt commun et des préoccupations du peuple.

Soures : pcinpact.com (en premier), lepoint.fr et politique.net (pour les précisions).